Bienvenue sur le site de la commune de Treffendel, commune de 1200 habitants situés à environ 25 km, à l’ouest de Rennes.

Origine du nom TREFFENDEL

Forme écrite ancienne : TREFFANDEL en 1574
Etymologie : origine bretonne
Faute de formes anciennes remontant assez haut dans le temps, nous ne pouvons pas analyser le nom de Treffendel avec une certitude absolue. Sa première partie est à l’évidence le moyen-breton TREFF (du vieux breton TREB, issus du celtique ancien TREBO = lieu habité), qui signifiait hameau, puis, par extension, subdivision de la paroisse. Mais l’on ignore où doit se situer la coupe de la seconde partie, pour laquelle deux hypothèses sont possibles :
L’une permettrait de comprendre TREFF-ANDEL (cf. ANDEL dans les Côtes d’Armor), d’après une racine celtique désignant une source ou un cours d’eau (breton ANDON = source), suivie d’un suffixe diminutif.
L’autre se décomposerait en TREF-FANDEL, comme dans TREFFUNTEC en Plonevez-Porzay (Finsitère), écrit TREFFANTEC en 1446. Il s’agirait alors, toujours avec un suffixe diminutif, d’un ancien nom de personne FAND / FANT, largement attesté mais dont la signification reste inexpliquée (ce pourrait être un vieil emprunt breton au latin FANDUS = que l’on peut dire, permis, licite, et par dérivation, honnête, vertueux).

Cette incertitude sur l’étymologie du nom du village est l’un des mystères de l’histoire de TREFFENDEL, hameau de la paroisse primitive de PLELAN-LE-GRAND, devenue paroisse indépendante seulement en 1803. Un autre concerne le patronage de son église. Celle-ci, reconstruite en 1574, fut alors consacrée à Saint Pierre ; mais elle avait pour patrons Sainte Marie-Madeleine en 1727, et Saint Malo au milieu du XVIIIè siècle. Cette dernière dédicace, conservée jusqu’à aujourd’hui, pourrait être celle des origines, en accord avec la forme bretonne du nom du village.

Photos de 1996

 

historique – histoire